Biographie

La genèse de Couleur & Sens est étroitement liée à mon parcours comme vous allez le constater…
Bien que née en Provence, mes racines plongent dans les couleurs du Monde.

  1. L’enfance en Afrique

    Fille d’expatriés, j’ai passé 10 ans de mon enfance en Afrique noire et cette expérience franchement hors norme m’a profondément marquée. Couleurs, odeurs, sons et textures, mais aussi des rapports humains parfois durs furent autant de marques indélébiles sur la toile de ma sensibilité de zèbre (qui s’ignorait à l’époque).

     

    Dans ce kaléidoscope sensoriel et relationnel en effet, mes sens étaient sur-sollicités et mélangeaient les informations pour donner de la texture à l’air et du poids au son de la pluie tropicale comme des cailloux sur les toits en tôle.

     

    Dans cet univers contrasté, les marchés, la brousse, les tissus et leurs couleurs vives ont irrémédiablement imprégné mon imaginaire et ma vision du monde, au point de me donner l’envie, quelques années plus tard, d’entamer des études centrées sur l’image.

  2. L’altérité

    La chose étant entendue, je fus ensuite Directrice artistique pendant 15 ans dans le monde de la communication… Et c’est dans cet univers étrange, que je pris la pleine mesure de ma différence de fonctionnement.

     

    Je ne « les » comprenais pas ! Ils étaient bizarres et parfois injustes…

     

    Vous connaissez peut-être cette sensation de distance avec les comportements des autres. Cette impression de ne pas évoluer dans le même monde. D’être spectateur d’un curieux ballet.

     

    J’avais la sensation d’être un maillon d’une association de malfaiteurs dont je ne pouvais même pas concevoir le mode de pensées.

     

    Devant « leurs » comportements, je restais stupéfaite, choquée que l’on puisse utiliser de si belles compétences pour vendre de la poudre aux yeux.

     

    Et ce fut un bouleversement d’une toute autre nature qui me permis de sortir de là : je suis devenue maman et la suite d’événements qui en découla fut déterminante

  3. L’ouverture à moi et à ma
    responsabilité

    A partir de ce moment, je compris que j’avais besoin de faire évoluer mon regard sur moi et sur les autres. La PNL et le coaching (je suis certifiée dans les deux disciplines) m’ont complétée.

     

    J’ai pu alors laisser ma vraie nature exister, ma façon à moi de solliciter mes sens et de percevoir le monde en cumulant les informations. Je compris que c’était cette synesthésie qui m’amenait parfois à ressentir plus qu’à entendre les pensées de mes clients et à comprendre leur parcours. C’était cela qui me permettait de les amener à traduire leur façon de se percevoir en une identité graphique pertinente et pleine de sens.

  4. Un troupeau de zèbres

    Finalement en 2015 j’ai découvert le terme de « zèbre »… Et fait le lien, plus tard, avec mes clients idéaux. Hypersensibles, hauts potentiels… Zèbres donc, ils me choisissaient pour cette sensibilité particulière et partagée.

     

    Pour ma façon de ne pas leur imposer des outils standards, mais de m’adapter à leur mode de fonctionnement. À les comprendre à demi-mots y compris dans leurs douleurs. Et j’ai eu envie de me dédier exclusivement à eux, pour leur permettre d’exprimer, eux aussi, leur vraie nature dans leur vie professionnelle

  5. Couleur et sens aujourd’hui

    C’est comme cela qu’est né ce que vous avez sous les yeux : un accompagnement mêlant coaching et identité de marque. Une approche sans contrainte, polysensorielle et adaptée à ces fonctionnements atypiques.

     

    Si votre esprit foisonne de questions, de perceptions, d’intérêts et si les cases vous étouffent, nous allons nous entendre.

Un regard extérieur

Téléchargez dès maintenant

les 3 clés pour créer son identité MagnetiC !

main-e-book-v2
  • Qu’est-Ce Qu’un « Zèbre » ? (suite)

    Ils présentent également des caractéristiques affectives communes, à savoir : L’hypersensibilité : leurs 5 sens sont plus développés et les informations sensorielles sont traitées plus rapidement. Leurs émotions en sont donc exacerbées (inquiétude, peur, anxiété, enthousiasme, colère…) ainsi que leur susceptibilité et leur sens de la justice. L’empathie : leur capacité à ressentir l’état émotionnel de l’autre est plus développée. Ils savent ainsi mieux adapter leur comportement et communiquer avec autrui, mais cela peut générer aussi chez eux une bonne dose d’anxiété (anticipation anxieuse). La lucidité : ils portent un regard très lucide sur le monde qui les entoure et, notamment sur ses fragilité, ce qui, là encore, génère de l’anxiété et empêche tout « lâcher prise ».

    Ils ont donc du mal à se situer entre ce qu’ils ressentent et ce que les autres leur renvoient. Ils peinent à se construire une identité manquant de modèles identitaires et étouffent parfois, de manière plus ou moins intentionnelle, leur singularité pour rentrer dans le moule. Leur perfectionnisme peut les rendre sujet au burn out et à la dépression.