Déployer sa créativité pour un business épanouis

Depuis que je suis toute petite, j’entends mon entourage me dire : oh ! Mais toi t’es créative !
À l’école, je n’étais pas vraiment considérée comme une « bonne » élève, mais plutôt comme une élève moyenne. 
Mes professeurs disaient souvent à mes parents que j’étais dans la lune (dans le meilleur des cas) sinon ils disaient que je n’étais pas attentive, dissipée. Que j’étais en « deça » de mes possibilités, mais en même temps comme j’avais un esprit « créatif », je ne serai jamais bonne à l’école !

Entre nous, ça veut dire quoi « être bon à l’école » ? Et bien ça veut dire, bien régurgiter les leçons sans oublier une virgule, répondre à la question posée et surtout poser des questions en rapport avec la leçon du jour, sinon hop, dehors ! (j’exagère un peu, j’avoue, ça doit être mon côté marseillais qui s’exprime lol)

Vous l’aurez compris, mes professeurs n’étaient pas fan de moi, et pour certains, j’étais un peu leur boulet….

Mais j’ai eu la chance, ou alors était-ce parce que je n’avais pas d’autre choix pour survivre à l’école, que j’ai continué de cultiver, déployer et faire vibrer ma créativité.

Pour moi, c’est facile, naturel. Je crée, j’invente, j’imagine comme je respire.

Pourquoi certains d’entre nous ont du mal à être créatif ?

La première chose, beaucoup de gens confondent créativité et sens artistique.
J’entends beaucoup de mes clients me dire qu’ils ne sont pas créatifs, car ils ne savent pas dessiner.
La créativité et la fibre artistique sont distinctes l’une de l’autre.
Un artiste, a par définition, un esprit créatif. Un esprit créatif n’est pas forcément un artiste !!!
Ce qui revient à dire que nombreux sont ceux qui sont créatif et ne le savent pas !

Deuxièmement, on peut imaginer l’hypothèse suivante : notre modèle de société s’appuie seulement sur 2 des 3 étapes du processus créatif :
– La connaissance
– La pensée convergente
Ex : à l’école, les enfants apprennent puis restituent. Si l’élève fait preuve de créativité, par exemple, il restitue sa poésie sous forme de chanson, ou en mimant des gestes de façon théâtrale, il y a 98 % de chance que ses camarades se moquent de lui et que sa maîtresse lui demande d’arrêter de faire le pitre (même s’il connaît ses vers par cœur).

Une étude menée par George Land en 1992 sur 1600 enfants, le test du trombone (dont vous avez peut-être déjà entendu parlé), à démontré la chose suivante : il est demandé à ces enfants de trouver toutes les applications possibles avec un trombone :à 5 ans, 98 % des enfants trouvent un maximum de réponses, contre 2 % des adultes sur le même exercice. Il semblerait qu’en grandissant, les enfants perdent leur créativité !!!

 

réalisé par fritzR

Pourtant, on possède TOUS ce potentiel créatif en soi dès la naissance.

Les 3 étapes fondamentales au processus créatif 

1- La connaissance : plus j’en sais, plus j’ai de possibilités.

2- La pensée divergente : trouver le maximum de solutions différentes à un même problème => capacité à voir le problème en une opportunité

3- La pensée convergente : synthétiser tous les éléments en LA meilleure solution 

Aujourd’hui, nous vivions dans une société de plus en plus complexe et instable, qui change très vite. De nouveaux métiers émergent chaque année quand d’autres disparaissent, ce qui demande de nouvelles compétences qui changent constamment.
De nouveaux problèmes de société se posent tous les jours, écologiques, politique ou autres et ma conviction est qu’il est urgent d libérer cette créativité que nous portons tous en nous si nous voulons être capable de trouver des solutions pour demain.

Notre monde à besoin d’entrepreneurs entraînés à la pensée divergente qui vont créer de la diversité de réponses afin de cesser de faire toujours plus de la même chose.
C’est à ce moment-là qu’ils comprendront que la concurrence n’existe pas.

Ma force d’entrepreneur, mais aussi de femme, de mère, d’amie, c’est ma capacité à bousculer les idées toutes faites, et notamment au niveau du business entrepreneurial.

J’offre, aux esprits les plus souples, curieux, ma conception d’une identité de marque qui attire à soi les bons clients grâce à leur pensée divergente.

Et si vous osiez déployer votre créativité
pour donner un coup de boost à votre business !

Demandez votre audit offert (d’une valeur de 168 euros) en cliquant sur ce lien

À quoi ça sert la créativité dans le business ?

Selon une étude menée par Adobe, les personnes qui s’identifient comme étant créatives gagnent 17 % de plus que les autres. Dans le même esprit, une étude réalisée par IBM auprès de 1500 chefs d’entreprise a conclu que la créativité était le trait de caractère le plus utile pour réussir dans les affaires. 

Mais selon moi ça sert aussi à :

  • Apprendre à écouter son cœur et donc faire des connexion avec les bons partenaires, les bons clients
  • Inventer des solutions et donc répondre de manière plus optimum au besoin client
  • Explorer des domaines inconnus/apprendre de nouvelles choses et donc développer son expertise
  • Permettre à son Être intime de cheminer vers soi et donc de gagner en confiance, mais aussi en conscience
  • Prendre des risques et donc se démarquer pour sortir du lot
  • Exprimer ses talents et donc être aligné sur ses importants
  • Aller au-delà, évoluer et donc faire évoluer son business
  • S’adapter au monde qui change et donc se renouveler
  • Devenir acteur et donc arrêter de dire que si son business marche mal, c’est la faute des autres

Bref, avoir un esprit créatif paraît indispensable à tout bon chef d’entreprise !!

Maintenant la question est : pouvez-vous devenir plus créatif ?

Absolument ! La créativité n’est pas un don magique dont seuls quelques chanceux peuvent bénéficier. Il s’agit avant tout d’une compétence qui peut être nourrie et développée. L’important est de trouver ce qui vous permettra de travailler ce muscle.

A lire sans modération !!!!

Sachez que le meilleur ami de la créativité est le LÂCHER-PRISE et que son pire ennemi de la créativité est LE JUGEMENT.

 


Et si vous osiez déployer votre créativité
pour donner un coup de boost à votre business !

Demandez votre audit offert (d’une valeur de 168 euros) en cliquant sur ce lien


 

→ Retrouvez également la leçon n°6 la kif-kif attitude de la série « comment bien planter son identité de marque », dont le sujet est un dérivé direct de cet article 🙂

Aucun commentaires

Ecrire un commentaire